FAQ

Le projet

Pourquoi aménager la gare de Saint-Denis ?

Avec 90 000 voyageurs par jour, la gare de Saint-Denis est la 5e gare d’Ile-de-France.

Le développement urbain autour de la gare et l’évolution de l’offre de transport entraînera une augmentation de la fréquentation de près de 70% à l’horizon 2030. Le fonctionnement actuel de la gare de Saint-Denis est problématique sur différents points :

  • une congestion de la gare ferroviaire en heures de pointe liée notamment à l’étroitesse des passages souterrains,
  • des cheminements et des correspondances entre les différents modes de transports difficiles et peu lisibles,
  • une accessibilité pour les personnes à mobilité réduite incomplète sur l’ensemble du pôle,
  • une concentration des échanges voyageurs à l’est et un accès ouest de la gare peu visible.

Il devient donc essentiel de repenser l’aménagement et le fonctionnement de la gare pour répondre au nombre croissant de voyageurs, en améliorer l’accessibilité pour tous, la sécurité, les échanges entre les modes de transports et les services en gare. Ce projet se déroulera en deux étapes.

1ère étape : Rendre la gare accessible à tous

2ème étape : Améliorer l’intermodalité et la qualité de service

Pourquoi aménager la gare de Saint-Denis – L’Île-Saint-Denis ?

Avec 90 000 voyageurs par jour, la gare de Saint-Denis – L’Île-saint-Denis est la 5e gare d’Ile-de-France.

Le développement urbain autour de la gare et l’évolution de l’offre de transport entraînera une augmentation de la fréquentation de près de 70% à l’horizon 2030. Le fonctionnement actuel de la gare est problématique sur différents points :

  • une congestion de la gare ferroviaire en heures de pointe liée notamment à l’étroitesse des passages souterrains,
  • des cheminements et des correspondances entre les différents modes de transports difficiles et peu lisibles,
  • une accessibilité pour les personnes à mobilité réduite incomplète sur l’ensemble du pôle,
  • une concentration des échanges voyageurs à l’est et un accès ouest de la gare peu visible.

Il devient donc essentiel de repenser l’aménagement et le fonctionnement de la gare pour répondre au nombre croissant de voyageurs, en améliorer l’accessibilité pour tous, la sécurité, les échanges entre les modes de transports et les services en gare.

En quoi consiste la première étape de mise en accessibilité?

La première étape vise à rendre la gare ferroviaire accessible pour les personnes à mobilité réduite mais aussi à désaturer et améliorer les circulations piétonnes au sein de la gare et à créer un véritable accès à l’ouest. Cette étape se concrétise par :

  • La création d’un nouveau passage souterrain pour accéder aux voies depuis l’est et l’ouest avec des ascenseurs et des escaliers mécaniques fixes.
  • Le réaménagement du bâtiment voyageurs actuel et mise en pente douce du parvis Est.
  • L’amélioration du souterrain Sud existant.
  • Le rehaussement des quais.

Cette étape est déjà engagée et financée dans le cadre du Schéma Directeur d’Accessibilité.

La SNCF est le maître d’ouvrage de cette 1ère étape. Les travaux de mise en accessibilité seront lancés courant 2018.

En quoi consiste les travaux de mise en accessibilité et de désaturation de la gare ?

Les travaux visent à rendre la gare ferroviaire accessible pour les personnes à mobilité réduite mais aussi à désaturer et améliorer les circulations piétonnes au sein de la gare et à créer un véritable accès à l’ouest. Cela se concrétise par:

  • La création d’un nouveau passage souterrain de 10 mètres de large pour accéder aux voies depuis l’Est et l’Ouest avec des ascenseurs, des escaliers mécaniques et des escaliers fixes.
  • La création de nouveaux bâtiments voyageurs en lien avec les accès du nouveau souterrain et la mise en pente douce du parvis Est pour permettre une traversée Est/Ouest de plain-pied.
  • L’amélioration du souterrain Sud existant.
  • Le rehaussement des quais.

Une grande majorité de ces travaux sont déjà financés dans le cadre du Schéma Directeur d’Accessibilité. SNCF en est le maître d’ouvrage. Les travaux de mise en accessibilité seront lancés en 2019.

 

En quoi consiste la deuxième étape liée à l’intermodalité et à la qualité de service?

La deuxième étape vise à améliorer l’intermodalité de la gare dans son ensemble ainsi que la qualité de service des voyageurs. Les objectifs de cette étape sont les suivants :

> Faciliter les correspondances entre les modes de transports de la gare (train, tram, bus, vélos, etc.)

> Mettre en cohérence les sorties de la gare avec le développement urbain du quartier

>Améliorer la qualité de service pour tous les voyageurs (information, signalétique, services et commerces, etc.)

Comment faciliter l’intermodalité à l’échelle du pôle ?

> la correspondance entre les modes de transports

> la lisibilité des cheminements piétons (signalétique…)

> la position des terminus de bus

> la place accordée aux vélos

> l’information voyageurs intégrant les différents transports en commun

 Comment améliorer l’aménagement urbain et les services aux abords de la gare ?

> la rue du Port

> les pavillons sur le parvis Est

> l’articulation des sorties ouest de la gare avec la ZAC Confluence

> les services et les commerces au sein des bâtiments situés sur les parvis Est et Ouest.

En quoi consiste l’amélioration de l’intermodalité et de la qualité de service?

L’aménagement du site vise à améliorer l’intermodalité de la gare dans son ensemble ainsi que la qualité de service des voyageurs.

Les objectifs de cette étape sont les suivants :

> Faciliter les correspondances entre les modes de transports de la gare (train, tram, bus, vélos, etc.)

> Mettre en cohérence les sorties de la gare avec le développement urbain du quartier

>Améliorer la qualité de service pour tous les voyageurs (information, signalétique, services et commerces, etc.)

Comment faciliter l’intermodalité à l’échelle du pôle ?

> la correspondance entre les modes de transports

> la lisibilité des cheminements piétons (signalétique…)

> la position des terminus de bus

> la place accordée aux vélos

> l’information voyageurs intégrant les différents transports en commun

 Comment améliorer l’aménagement urbain et les services aux abords de la gare ?

> le tunnel de la rue du Port

> l’articulation des sorties ouest de la gare avec les futurs bureaux de la ZAC Confluence

> les services et les commerces aux abords de la gare.

Quels sont les porteurs du projet ?

Île-de-France Mobilités est le maître d’ouvrage des études techniques (DOCP et schéma de principe). Elle est le coordinateur des études d’AVP.

L’État, la Région Ile-de-France, Plaine Commune, la ville de Saint-Denis et Ile-de-France Mobilités en sont les financeurs.

Les études sont menées en partenariat avec les collectivités locales : Île-Saint-Denis, Saint-Denis, Plaine Commune, et le Département de la Seine-Saint-Denis et les opérateurs :  SNCF et RATP.

Quel est le coût du projet et son financement ?

L’ensemble de l’aménagement de la gare de Saint-Denis est estimé à environ 74 millions d’euros, dont 60 millions d’euros pour la mise en accessibilité de la gare et 14 millions d’euros pour les aménagements complémentaires dits « pôle intégré ».

Le pôle de Saint-Denis L’Île-Saint-Denis est intégré au  Contrat de Plan État-Région 2015-2020. L’État, la Région Île-de-France, Plaine Commune, la ville de Saint- Denis et Ile-de-France Mobilités en sont les financeurs.

Le déplacement de la station du Tram 1 n’est pas intégré financièrement dans ce coût mais dans le projet PACT T1.

La concertation

Comment peut-on s’informer ? Comment peut-on participer à la concertation ?

Pour s’informer sur le projet, il existe un site internet dédié ainsi qu’une plaquette d’information.

Pendant la concertation, plusieurs rendez-vous avec le public ont eu lieu :

  • Le jeudi 14 septembre 2017 de 16h00 à 19h00: Rencontre avec les voyageurs sur les deux parvis de la gare
  • Le jeudi 21 septembre 2017 de 18h30 à 20h30: Atelier-balade.
  • Inscription obligatoire (lien URL vers inscription activé à partir du 11 septembre)
  • Le mardi 26 septembre 2017 à 18h30 : Réunion publique sur le parvis ouest de la gare précédée d’une rencontre avec les voyageurs sur les deux parvis de la gare dès 16h00.

Quelles sont les étapes à venir après la concertation ?

À l’issue de la concertation, le maître d’ouvrage rédige un bilan qui prend en compte tous  les échanges et les avis exprimés durant cette phase.

Ce bilan a été validé par le conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités  le 11 décembre 2017.
Il a servi de base aux études de Schéma de principe menées en 2018 et validée en conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités  le 17 avril 2019.

A quoi sert une concertation ?

La concertation est un temps d’information et d’échanges entre les partenaires du projet et le public sur l’opportunité et les caractéristiques principales du projet.

Île-de-France Mobilités, maître d’ouvrage et les financeurs ont souhaité organiser cette phase de dialogue avec les riverains et les voyageurs de la gare de Saint-Denis L’Île-Saint-Denis mais aussi avec les collectivités locales, les acteurs associatifs économiques concernés.

L’objectif de la concertation est de recueillir tous les avis sur les grands principes du projet pour ensuite l’enrichir en intégrant au mieux les besoins et les attentes du public.

La concertation sur la gare de Saint-Denis – L’Île-Saint-Denis s’est déroulée du  11 septembre au 6 octobre 2017. Le bilan de la concertation a été validé par le conseil d’administration d’Ile-de-France Mobilités le 11 décembre 2017.

Retour haut de page
Aménagement de la gare de Saint-Denis - L'ile-Saint-Denis

Aménagement de la gare de Saint-Denis – L'ile-Saint-Denis